Comment nous travaillons

Du sur-mesure

L'expérimentation et la théorie

Chaque groupe est unique. Nous pensons notre accompagnement comme de la couture sur mesure. Lors de notre première rencontre, nous prenons les "mesures" du groupe et nous nous ajustons au fil de notre temps ensemble. 

Nous nous ajustons aussi suivant ce qui se vit sur le moment. Nous prévoyons un programme pour nos rencontres, mais nous sommes souvent amenés à improviser et nous le faisons avec joie, pour coller au plus près aux besoins du groupe dans l'instant. 

L'exploration créative et les rituels

Nous aimons proposer d'explorer notre espace intérieur par des outils de réflexion et créatifs (écriture spontanée, dessin, peinture, théâtre, danse, chant).

Nous proposons également des rituels, qui favorisent les passages, et l'ancrage dans toutes les dimensions de notre être.

Nous proposons souvent de commencer par expérimenter avec des mises en situations, par des invitations à prendre

conscience de nos postures habituelles, et éventuellement à en sortir pour

envisager d'autres perspectives...

Dans un second temps, nous relions ces expériences à différentes théories.

Parmi les théories qui nous font vibrer, se trouvent : 

- la spirale dynamique

- la théorie intégrale 

- la sagesse des polarités 

- l'approche et transformation constructives des conflits (ATCC).

Le partage bienveillant

La vie de groupe, c'est bien sûr le partage de qui je suis avec les autres. Ce partage me permet de me découvrir moi-même et de le montrer aux autres.

La vie collective est souvent un lieu où tombent les masques. Parfois cela peut être douloureux  car ce qui se révèle sous le masque peut surprendre, et parfois c'est tout simplement le diamant qui s'affine et brille davantage quand le masque tombe.

Nous proposons des espaces de partage, pour écouter et être écouté, le tout dans une atmosphère respectueuse des différentes

sensibilités, pensées, chemins empruntés par chacun.

Une vision intégrale de l'individu et du groupe

Nous invitons dans notre travail le groupe et les individus dans toutes leurs facettes :

- matérielles/corporelles,

- psychologique/émotionnelles,

- mentales/rationnelles

- intuitives/énergétiques.

Légèreté, profondeur et sécurité

Nous aimons rire, et nous savons reconnaitre la valeur des larmes, ou d'une sainte colère. Notre travail est important mais il n'a pas besoin d'être lourd.

Nous essayons de créer des ambiances qui permettent d'aller en profondeur avec légèreté. 

Nous faisons la place aux émotions de chacun tout en laissant à chaque personne sa souveraineté et sa responsabilité.

Nous intervenons à deux dans les groupes pour créer un espace sécurisant afin d'aborder les sujets de fond, les conflits profonds.

Cela nous permet d'être attentifs en même temps au collectif et aux individus qui le composent.

Image by Annie Spratt

Questions fréquentes

Est-ce que votre accompagnement comporte une dimension spirituelle ?


Notre accompagnement n’est pas un accompagnement spirituel, et nous ne mettons jamais cette thématique en avant (sauf si un groupe nous demande de l’intégrer). Nous accompagnons le groupe avec ce qu’il est, ce qu’il vit, ce dont il a besoin et jamais nous n’imposons un regard spirituel sur les choses ou une pratique. Il peut parfois arriver que nous fassions des temps de silence pour se connecter à soi, ou à quelque chose de sacré, mais nous n’imposons pas une religion ou une vision de ce que chacun doit croire ou pratiquer. Nous allumons aussi souvent une bougie pour nous rappeler que notre travail est sacré, que ce qui se vit dans le groupe est précieux, et pour s’ouvrir à la magie de la vie. Mais chacun est libre de mettre ce qu’il/elle veut derrière cette bougie et ces temps de silence. Nous avons tous les deux une pratique spirituelle très ancrée et présente dans notre vie personnelle, mais cela n’est pas quelque chose qui intervient dans nos accompagnements. Enfin, la communauté de l’arche de saint antoine est une communauté spirituelle mais non religieuse, qui laisse à chacun la liberté de croire et de pratiquer ce qu’il le souhaite, tout en prévoyant des temps communs (méditations en silence ou guidées, temps de prières, de rituels, célébrations, qui sont proposés mais jamais obligatoires).




Est-ce qu’on peut faire appel à vous avant de vivre ensemble ? (lieu pas encore trouvé, ou chantier pas encore fini par exemple)


Tout à fait ! Il arrive souvent que des tensions relationnelles apparaissent bien avant de vivre ensemble. Nous connaissons des groupes qui se font accompagner sur cette dimension très en amont, pour s'assurer de bonnes bases avant de rentrer dans le concret de la vie ensemble.




Est-ce que vous accompagnez seulement des communautés ou bien aussi des collectifs ?


Du fait de notre expérience, nous nous sentons particulièrement aiguisés pour accompagner des groupes qui essaient de vivre ensemble. Ce vivre ensemble peut être très intense (comme dans une communauté) ou plus lache (comme dans un habitat groupé avec seulement quelques espaces communs). Le terme communauté ou collectif pour nous n'a pas une définition fixe et de notre expérience, on trouve autant de définition pour ces mots que de personnes. Ce que nous souhaitons mettre en avant, c'est surtout cette question de vivre-ensemble, de se relier dans un espace de vie, de mettre des choses en commun de cet ordre là. C'est là que nous nous sentons les plus pertinents pour accompagner des groupes.




Votre travail se fait en grand groupe avec tout le monde obligatoirement ou en petit groupe ?


Nous proposons souvent des accompagnements avec l'ensemble du groupe, pour vraiment aller au coeur des choses et proposer un temps ressourcant pour le vivre ensemble dans le groupe. Cependant, nous pouvons aussi accompagner un petit groupe qui a pour mandat de prendre soin du vivre ensemble. Lors des moments que nous proposons d'animer en grand groupe, il peut aussi y avoir des temps en petits groupes ou à deux, cela dépend de la taille du groupe et de ce que nous souhaitons travailler.




Quelle implication en termes de temps pour se faire accompagner par vous ?


Nous privilégions les groupes qui souhaitent travailler sur le long-terme (c'est-à-dire sur un an minimum) avec nous. Ce temps long nous permet de vraiment nous apprivoiser, créer un climat de confiance et de sécurité, et d'aborder les questions qui fachent, et d'aller en profondeur avec le groupe pour vraiment malaxer ce vivre ensemble. Nous pouvons aussi intervenir plus ponctuellement pour une journée pour des groupes qui ont des demandes spécifiques.




Quel lien entre ce que vous proposez et l'éducation populaire ?


Nous ne nous réclamons pas de l'éducation populaire, par contre, nous voyons une similitude entre ce que nous proposons et l'éducation populaire car nous sommes dans une démarche d'empouvoirement des groupes que nous rencontrons. Nous cherchons à faire grandir le groupe et ses ressources pour qu'il puisse faire face aux difficultés inhérentes au vivre ensemble de manière autonome. Mais avant d'arriver à être autonome, nous savons qu'il est utile d'être accompagnés, et que même les plus autonomes ont parfois besoin d'un petit coup de pouce extérieur, d'un tiers pour soutenir leur chemin.





CC by SA 2020 Centre-Tenir